Réunion publique le 30 aout à 19h00 à Nozilia dans le cadre du projet d'aménagement autour du gymnase et des accès aux écoles

Depuis plusieurs années, nous étudions le frelon asiatique au sein d’un laboratoire de l’Université de Tours (IRBI).
Afin de mener à bien nos études, notamment la mise au point d’outils de lutte sélectifs, efficaces et respectueux de l’environnement, nous avons besoin de matériel biologique, donc de frelons en quantité.
Pour cela, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir nous remonter les signalements de nids de frelons asiatiques détectés sur votre commune.
Nous nous déplacerons, afin de procéder à leur collecte, sans frais pour les propriétaires du terrain, et sans utilisation de produits chimiques.

Comment procéder ?

Joint à ce mail, vous trouverez une fiche de signalement, à remplir et à renvoyer à l’adresse frelonasiatiqueIRBI@gmail.com
Pour chaque demande, et afin de valider l’espèce de frelon, une photo vous sera demandée.

Pour information, le frelon asiatique « Vespa velutina nigrithorax » est apparu en France il y a une quinzaine d’années.
Cette espèce est présente sur presque tout le territoire métropolitain ainsi que dans plusieurs pays européens.
De manière générale, cette espèce invasive pose trois types de problèmes :

1- au niveau économique.
Le secteur agricole et apicole sont touchés. Les frelons provoquent des dégâts importants dans les vergers en dévorant les fruits. De plus, les abeilles constituent entre 45 et 80 % de leur régime alimentaire. Même si toutes les abeilles ne meurent pas, la prédation les stresse énormément, ce qui limite les récoltes de nectar et de pollen, et par conséquent diminue la production de miel, diminue l’activité de ponte des reines et entraîne la perte de colonies.

2- sur la biodiversité.
Le frelon V. velutina est un prédateur généraliste qui, outre les abeilles, s’attaque aux insectes de très nombreux ordres et notamment aux guêpes, mouches, papillons ainsi qu’aux araignée, influençant ainsi la biodiversité locale.

3- sur la santé humaine.
Le frelon asiatique n’est pas plus dangereux que les autres hyménoptères (guêpe, frelon commun, bourdon, abeille). En France, il semble peu agressif à distance de son nid. Les personnes piquées l’ont été en étant trop proche d’un nid, en tentant de le détruire ou en touchant une ouvrière par inadvertance. Mais au-delà de plusieurs piqûres, le venin peut avoir des conséquences sur la santé des victimes, en raison de sa toxicité. Les personnes immunodéficientes, allergiques, les personnes âgées et les jeunes enfants sont les plus vulnérables. Des multiples piqûres peuvent entraîner l’obstruction des voies aériennes et de fortes réactions allergiques. Chaque année, une dizaine de personnes meurent victimes de ce frelon.

Comment repérer un nid ?
Le nid du frelon asiatique mesure jusqu’à 1 mètre de haut et a une forme de boule lorsqu’il est élaboré sous abris ou une forme de goutte d’eau quand il est dans un arbre. On trouve les nids souvent à la cime des arbres, sous des avancées de toit, dans des cabanes de jardins, dans des buissons ou des haies, etc.

Pour préserver nos écosystèmes, aidez-nous à lutter contre leur prolifération.
Un geste citoyen et écologique …

Équipe Frelon
Université de Tours, Faculté des Sciences
Parc de Grandmont
37200 Tours, France

20220729 Arrêté du 29-07-2022 portant limitation ou suspension temporaire des usages de l’eau du département d’Indre-et-Loire

20220729 Carte d’interdictions et restrictions des usages de l’eau

20220729 Carte d’interdictions et restrictions des prélèvements sur les cours d’eau

La préfecture d’Indre-et-Loire vous informe qu’au regard des indicateurs de danger météo le niveau de risque opérationnel pour les feux de végétation est jugé sévère voire très sévère par endroit pour les 3 prochains jours, en Indre-et-Loire.

Il est donc demandé de respecter l’arrêté préfectoral portant réglementation sur les brûlages et la prévention des incendies de forêt dans le département d’Indre-et-Loire du 4 août 2021, notamment les articles 15, 16, 17 concernant les activités de loisir pouvant générer tout départ de feu.

La préfecture d’Indre-et-Loire vous informe qu’au regard des indicateurs de danger météo le niveau de risque opérationnel pour les feux de végétation est toujours jugé très sévère actuellement en Indre-et-Loire avec un pic de risque aujourd’hui et demain.

En ce début de l’été marqué par un état de sécheresse excessif, la préfecture appelle donc chacun à la plus grande vigilance en adoptant les bons comportements pour protéger les forêts et l’ensemble des espaces naturels. En cette période classée à risque très sévère, l’arrêté préfectoral du 4 août 2021 relatif aux brûlages et à la prévention des incendies dresse la liste des activités interdites :

  • Les activités de broyage et de presse sont interdites.
  • Les activités de récolte de grandes cultures devront être réalisées en présence d’un déchaumeur et d’une réserve d’eau d’un volume approprié.
  • En zones à risque, les méchouis, brasero et barbecues à flamme nue sont interdits.
  • Dans les zones à risque d’incendie (proximité de forêt, accotements de route), il est interdit d’utiliser du matériel susceptible de provoquer des départs de feu. Cette interdiction est valable pour les propriétaires, les gestionnaires, ayant droit ou entreprises.
  • En forêt, les activités à moteur thermique, y compris l’usage des véhicules sont interdits.
  • Les feux d’artifice et les spectacles pyrotechniques sont interdits.

Lire la lettre d’information de la Préfecture

RENDEZ-VOUS – Visites et animations patrimoine été 2022 Pays d’art et d’histoire Loire Touraine

L’Indre-et-Loire est l’un des premiers départements en France, après le Gers, à avoir mis en place un dispositif de budget participatif. Le Conseil départemental lance maintenant la deuxième édition de son budget participatif, qui se déroulera tout au long de l’année 2022.

Vous, citoyens de ce département, vous allez pouvoir imaginer collectivement (groupes constitués pour l’occasion ou associations) ce qui peut améliorer votre vie quotidienne et proposer des projets d’investissement. C’est vous qui connaissez le mieux les lieux où vous habitez, où vous travaillez, étudiez, où vous vous divertissez, nous avons donc confiance dans votre capacité à concevoir et à choisir les projets qui seront de nature à améliorer la qualité de vie de ces lieux.

Les projets retenus, c’est-à-dire ceux qui seront jugés conformes au règlement et faisables par les services du Département, seront soumis aux suffrages de tous les habitants âgés de 18 ans et plus de ce département. Et ceux qui seront choisis au terme de ce vote, seront réalisés dans le cadre d’une enveloppe annuelle dédiée de 1 million d’euros.

Nous comptons sur votre mobilisation pour faire de ce budget participatif une réussite.

Pour en savoir plus…

Lire le courrier de l’INSEE